Une chenille originaire des Balkans affaiblit les marronniers de Paris

Accueil » Actualités » Environnement » Une chenille originaire des Balkans affaiblit les marronniers de Paris Dimanche 26 mai 2019 07:12
 Une chenille originaire des Balkans affaiblit les marronniers de Paris
Article posté par Youbuzz le 12 Août 2011 à 20:56
S'abonner au Flux Rss Environnement Partager cet article sur Facebook Partager cet article sur Twitter Partager cet article sur Google+ Partager cet article sur Linkedin Partager cet article par email

Une chenille originaire des Balkans s'attaque sans relâche aux feuilles des marronniers d'Inde plantés à Paris, au point que celles-ci tombent prématurément en été, affaiblissant, du coup, l'arbre. Cette chenille appelée « mineuse du marronnier » est en fait une larve de 5mm de long qui donne vie à un micro-papillon qui se reproduit très vite.

Cette chenille microscopique s'attaque aux marronniers à fleurs blanches ou roses (visibles au mois de mai) qui ornent les longues avenues de la capitale depuis le XVIIème siècle. Elle a été découverte en Macédoine en 1984 et a profité de l'intensification des échanges et des transports pour migrer vers le nord, l'est et l'ouest de l'Europe en affectant dès 1989 les arbres ancestraux du célèbre parc du château de Schönnbrunn à Vienne. Elle a commencé à s'attaquer aux marronniers français en 2000 et à ceux de Londres en 2002.

Au premier stade de sa vie elle prend la forme d'une larve de 5mm de long qui se transforme ensuite en un micro-papillon au cycle de reproduction très rapide. « Les femelles pondent des œufs minuscules au niveau des nervures des feuilles, laissant le soin à la première génération de larves de faire une galerie afin que les larves de deuxième et troisième génération l'agrandissent. On peut compter plus d'une centaine de larves par feuille », explique Sylvie Augustin, chercheuse à l'unité de recherche de zoologie forestière de l'Inra d'Orléans.

Ce parasite ne tue pas l'arbre directement mais l'affaiblit en s'attaquant à ses feuilles au point de diminuer ses défenses immunitaires.

Le seul remède efficace et simple pour lutter contre ce destructeur à l'heure actuelle est de brûler les feuilles mortes avant que la chenille ne prolifère. « La chenille prolifère beaucoup plus vite dans les endroits où on ne ramasse pas systématiquement les feuilles, notamment dans les grands parcs et les bois », explique encore Sylvie Augustin.


 
 
 Commenter 
Une chenille originaire des Balkans affaiblit les ...
 Imprimer 
 
Tournoi Masters 1000 : Jo-Wilfried Tsonga élimine encore Roger Federer Tournoi Masters 1000 : Jo-Wilfried Tsonga élimine encore ...Précédent Meaux : Elle passe 9.788 coups de fil malveillants au 17 ...Suivant Meaux : Elle passe 9.788 coups de fil malveillants au 17 police secours
Accueil » Actualités » Environnement » Une chenille originaire des Balkans affaiblit les marronniers de Paris


 Tags
Plus de tags

Copyright Youbuzz © 2011-2019
Glossaire : A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z 
Syndication (RSS 2.0) Suivez-nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter Suivez-nous sur Google+
Accueil | CGU | Contacts | Favoris | Album Photos | Membres | Groupes | FAQ | Forum | Sujets | Actualités | Tags | Vidéos streaming | Euromillions | Loto
Haut de page