Le décès d'une porteuse d'implants mammaires PIP relance le débat

Accueil » Actualités » Santé » Le décès d'une porteuse d'implants mammaires PIP relance le débat Samedi 28 novembre 2020 00:54
 Le décès d'une porteuse d'implants mammaires PIP relance le débat
Article posté par minibus le 24 Novembre 2011 à 13:15
S'abonner au Flux Rss Santé Partager cet article sur Facebook Partager cet article sur Twitter Partager cet article sur Google+ Partager cet article sur Linkedin Partager cet article par email

Le décès d'une femme, ancienne porteuse d'implants mammaires Poly Implant Prothèse (PIP), relance le débat sur l'éventuel lien existant entre son cancer des ganglions et ses implants défectueux. 30.000 femmes en France auraient eu recours aux prothèses PIP, un modèle retiré du marché en mars 2010.

Les prothèses mammaires défectueuses fabriquées par Poly Implant Prothèse (PIP) et retirées du marché en mars 2010 par l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps), auraient fait leur première victime, selon l'association des Porteuses de Prothèses PIP (PPP).

« C'est avec une profonde tristesse et une colère non dissimulée que l'association PPP vous annonce le premier décès parmi les victimes PIP », affirme l'association des Porteuses de Prothèses PIP (PPP) dans un communiqué sur son site.
Elle ajoute qu'« Edwige, ancienne porteuse de prothèses mammaires défectueuses PIP rompues, qui avait contracté au contact des implants un lymphome, est décédée lundi 21 novembre 2011 à Marseille ».

Une enquête préliminaire du Pôle santé du parquet de Marseille avait été ouverte en mars 2010, suivie du retrait du marché des prothèses défectueuses fabriquées par Poly Implant Prothèse (PIP). Des inspecteurs dépêchés sur place avaient alors repéré des fûts de matière première suspects et recueilli des confidences de salariés : PIP utilisait un gel de silicone différent de celui qui avait été déclaré aux autorités sanitaires. Le silicone utilisé était destiné à un usage industriel et non pas médical. A la suite de quoi, l'entreprise Poly Implant Prothèse (PIP) avait été mise en liquidation judiciaire et son patron poursuivi pour fraude.

La présidente de l'association des Porteuses de Prothèses PIP (PPP), accompagnée du médecin-expert de l'association, le Dr Dominique-Michel Courtois, sera reçue le 14 décembre au ministère de la Santé « pour y exposer les faits et exiger des solutions adaptées ».


 
 
 Commenter 
Le décès d'une porteuse d'implants mammaires PIP relance le ...
 Imprimer 
 
Pour Noël, Deezer lance sa carte cadeau pour les fans de musique Pour Noël, Deezer lance sa carte cadeau pour les fans de ...Précédent Sony Tablet P : Une tablette tactile à deux écrans sous ...Suivant Sony Tablet P : Une tablette tactile à deux écrans sous Android 3.2
Accueil » Actualités » Santé » Le décès d'une porteuse d'implants mammaires PIP relance le débat

Liens relatifs à l'article : « Le décès d'une porteuse d'implants mammaires PIP relance le débat »
Le stérilet : un moyen de contraception plus efficace que la pilule
Implants rétiniens : Deux aveugles britanniques retrouvent la vue
Prothèses mammaires PIP : 241 ruptures de plus constatées en France
Prothèses mammaires PIP : De l'additif pour carburants dans le gel
Prothèses mammaires PIP : Le retrait pris en charge par la Sécu
Cancer du sein : Les ablations mammaires progressent depuis 2005
Les agriculteurs payent, de leur santé, l'utilisation des pesticides

 Tags
Plus de tags

Copyright Youbuzz © 2011-2020
Glossaire : A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z 
Syndication (RSS 2.0) Suivez-nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter Suivez-nous sur Google+
Accueil | CGU | Contacts | Favoris | Album Photos | Membres | Groupes | FAQ | Forum | Sujets | Actualités | Tags | Vidéos streaming | Euromillions | Loto
Haut de page